Comment organiser des fêtes qui renforcent la culture d’entreprise ?

Comment organiser des fêtes qui renforcent la culture d’entreprise ?

La culture d’entreprise est ce qui fait l’identité, la dynamique et l’attractivité d’une organisation. Elle se construit et se renforce grâce à différents leviers, dont les fêtes. Les fêtes sont des moments privilégiés qui permettent de célébrer, de partager et de renforcer la cohésion au sein de l’équipe. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les types de fêtes et les bonnes pratiques pour créer une culture d’entreprise positive.

Les types de fêtes qui contribuent à créer une culture d’entreprise positive

Les fêtes traditionnelles

Les festivités traditionnelles englobent les dates ou périodes du calendrier largement célébrées. Elles peuvent revêtir un caractère religieux, à l’instar de Noël ou Pâques, ou civil, comme le Nouvel An ou le 14 juillet. Elles incarnent une opportunité de maintenir les traditions, rituels et symboles associés à ces événements. De plus, elles favorisent la cohésion entre les participants qui partagent une identité culturelle ou des origines similaires.

Pour organiser une fête traditionnelle au sein de l’entreprise, il est essentiel de suivre ces étapes :

  • Sélectionner une date et un lieu appropriés : Il est primordial de prendre en considération le calendrier professionnel et personnel des collaborateurs tout en demeurant attentif au budget et à la disponibilité des équipements. Opter pour un emplacement accessible, confortable et sécurisé est également crucial.
  • Orner l’espace en harmonie avec le thème : Consacrer du soin à la décoration de l’espace en utilisant des teintes, des motifs ou des objets en lien avec la célébration est essentiel. Par exemple, pour une fête de Noël, privilégier les couleurs rouge, verte et dorée, ainsi que les guirlandes, les boules et les étoiles.
  • Prévoir une restauration adaptée : il faut prévoir un buffet ou un repas qui soit en accord avec l’événement. Par exemple, pour un lancement de produit, on peut proposer des spécialités locales, régionales ou internationales, en fonction du marché visé. Si le produit cible le marché européen, on peut opter pour la spécialité belge et français, qui ravira les papilles des invités.
  • Offrir des divertissements captivants : Préparer des activités en corrélation avec la thématique de la célébration, favorisant la participation et le plaisir, est essentiel. Pour une fête de Noël par exemple, organiser un échange de cadeaux, un quiz sur les traditions ou un karaoké aux chants festifs peut être une idée pertinente.
Lire :  Idées innovantes pour des activités de team building réussies

Les fêtes internes

Ce sont les événements ou moments spécifiques à l’entreprise ou à ses membres. Elles peuvent être en lien avec le domaine professionnel, tels que les anniversaires de l’entreprise, les lancements de produits ou les succès majeurs. Elles peuvent également concerner la sphère personnelle, comme les anniversaires individuels, les départs à la retraite, les naissances ou les mariages. Elles fournissent une occasion pour mettre en avant le travail, la créativité et l’excellence de l’entreprise et de ses collaborateurs. De plus, elles permettent d’exprimer la reconnaissance, la solidarité et l’affection mutuelle entre les membres de l’équipe.

Pour une fête interne au sein de l’entreprise, il convient de suivre ces étapes :

  • Sélectionner un événement et un moment opportuns : Il est essentiel d’évaluer la pertinence, la fréquence et l’impact de l’événement en question, ainsi que de prendre en compte le calendrier et la disponibilité des collaborateurs. Choisir un moment propice à la détente et à la convivialité est également primordial.
  • Orner l’espace en accord avec l’événement : Accorder une attention particulière à la décoration de l’espace en utilisant des nuances, des motifs ou des objets qui évoquent l’événement est indispensable. Par exemple, pour célébrer un anniversaire d’entreprise, opter pour des couleurs bleues, blanches ou noires, agrémentées de ballons, de banderoles ou de photos, peut être pertinent.
  • Prévoir une restauration adaptée : Planifier un buffet ou un repas en adéquation avec la nature de l’événement est crucial. Pour un lancement de produit par exemple, envisager des spécialités locales, régionales ou internationales en fonction du marché ciblé serait judicieux.
  • Offrir des animations personnalisées : Mettre en place des animations en harmonie avec l’événement et encourageant la participation et le divertissement est primordial. À titre d’exemple, pour un départ à la retraite, envisager un discours humoristique, un diaporama souvenir ou un cadeau collectif pourrait être une idée appropriée.
Lire :  Les implications et alternatives autour du non-paiement du RSI

Les fêtes externes

Les festivités externes englobent les événements ou occasions issus de sources extérieures à l’entreprise ou à ses membres. Elles peuvent être en rapport avec la sphère sociale, telles que les célébrations nationales, les festivités populaires ou les événements culturels. De même, elles peuvent être liées à l’univers sportif, comme les compétitions, les tournois ou les championnats. Elles fournissent une opportunité pour embrasser la diversité, encourager l’ouverture d’esprit et susciter la curiosité au sein de l’entreprise et parmi ses collaborateurs. De plus, elles constituent un moyen de développer des liens avec les clients, les partenaires et les fournisseurs.

Lors de la planification d’une célébration externe au sein de l’entreprise, il convient de suivre ces étapes :

  • Choisir une occasion et un lieu appropriés : Il est crucial de prendre en considération l’attrait, la pertinence et la signification de l’événement, ainsi que les ressources budgétaires et matérielles à disposition. Le choix du lieu doit être en adéquation avec l’événement tout en respectant les normes de sécurité et d’hygiène.
  • Orner l’espace en accord avec l’occasion : Accorder une attention particulière à la décoration de l’espace en utilisant des tons, des motifs ou des éléments rappelant l’occasion est essentiel. Par exemple, pour célébrer la Saint-Patrick, privilégier les teintes vertes, blanches ou oranges, agrémentées de trèfles, de chapeaux ou de pintes pourrait être approprié.
  • Prévoir une gastronomie caractéristique : Planifier un buffet ou un repas en harmonie avec l’événement est crucial. Par exemple, pour la Saint-Patrick, envisager de servir de la bière irlandaise, du saumon fumé ou un ragoût d’agneau serait pertinent.
  • Offrir des animations novatrices : Mettre en place des animations en adéquation avec l’occasion et favorisant la participation et le divertissement est primordial. Pour la Saint-Patrick, envisager une initiation à la danse irlandaise, un concours de chants celtiques ou une dégustation de whisky pourrait être une idée intéressante.
Lire :  Make : La solution révolutionnaire pour l’optimisation de la gestion des outils d’entreprise

Les bonnes pratiques pour organiser et animer les fêtes

Quel que soit le type de fête choisi pour contribuer à créer une culture d’entreprise positive, il est important de respecter quelques bonnes pratiques pour organiser et animer les fêtes :

  • Impliquer les collaborateurs : solliciter l’avis, les idées ou les suggestions des collaborateurs pour le choix, la préparation ou l’animation de la fête. Il faut aussi leur donner des informations claires et précises sur le motif, le programme et les modalités de la fête. Il faut enfin leur demander leur feedback sur le déroulement, le contenu et l’intérêt de la fête.
  • Adapter la fête au public : tenir compte de la diversité des âges, des cultures, des personnalités, des goûts et des niveaux de compétence au sein de l’équipe. Il faut aussi tenir compte des attentes, des besoins et des envies des collaborateurs. Il faut enfin tenir compte du contexte, du lieu et du budget disponibles.
  • Varier les fêtes : éviter de répéter les mêmes fêtes ou les mêmes animations. Il faut aussi éviter de multiplier les fêtes ou les animations. Il faut enfin éviter de banaliser les fêtes ou les animations. Il faut donc chercher à innover, à surprendre et à émerveiller les collaborateurs.
  • Communiquer sur les fêtes : il faut communiquer en interne et en externe sur les fêtes organisées par l’entreprise. Il faut utiliser les supports et les canaux adaptés, comme le site web, les réseaux sociaux, le journal interne ou la presse. Il faut aussi valoriser les retombées, les impacts ou les bénéfices des fêtes pour l’entreprise et ses collaborateurs.

Les fêtes sont des leviers efficaces pour créer une culture d’entreprise positive. Elles permettent de célébrer les événements marquants, les réussites collectives ou les occasions spéciales qui jalonnent la vie de l’entreprise. Elles permettent aussi de partager des moments de détente, de convivialité et de plaisir entre les collaborateurs.

Visited 8 times, 1 visit(s) today

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *