Soutenir
la campagne

Tout d’abord merci pour votre engagement à connaître, à suivre et soutenir cette campagne. Si l’enthousiasme, l’énergie et le temps de nombreuses et nombreux bénévoles ont déjà permis de faire de merveilleuses choses, la campagne a aujourd’hui besoin de passer au stade supérieur en allant à la rencontre des citoyen.nes.

Et pour franchir cette nouvelle étape, nous avons besoin d’argent. Des ressources financières sont indispensables pour activer une campagne de proximité et diffuser nos convictions le plus largement possible avant la primaire du pôle écologiste de septembre. Pour gagner, c’est maintenant que tout se joue !

 

Objectif don : 80 000€

  • 42% 42%

A quoi
va servir mon don ?

Une campagne politique coûte cher. Même en étant entourée d’une équipe de bénévoles, pour rencontrer les citoyen.nes et diffuser son programme, il faut des financements. Issue de la société civile, Sandrine Rousseau ne peut compter que sur vos dons pour réussir son défi de devenir présidente. Il faut donc redoubler d’efforts pour la faire connaître et porter nos priorités pour 2022.
A noter que personne n’est aujourd’hui rémunéré dans l’équipe et que seuls les prestataires le sont dans le cadre de missions spécifiques.

 

80 000€
c’est la somme dont nous avons besoin pour mener la campagne d’ici la primaire écologiste de septembre.

59%
de vos dons servent à rendre visibles et accessibles les actions et prises de parole de Sandrine Rousseau.

37%
servent directement à l’organisation d’événements et aux visites de terrain pour aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens sur tout le territoire.

4%
servent à couvrir les frais de gestion (frais bancaire, commissaire aux comptes…).

Pourquoi
contribuer ?

Sandrine Rousseau est la seule candidate complètement autonome.

Pour cette campagne jusqu’à la primaire, Sandrine ne peut pas compter sur l’aide
financière d’EELV. Seule candidate sans mandat d’élue, l’intégralité de ses déplacements sont à sa charge. Vos dons sont donc la source unique et vitale de financement de la campagne pour porter notre projet, le plus largement possible.

Et permettre ainsi à la démocratie de suivre son cours.

Notre engagement pour la transparence

L’opacité qui a souvent fait foi dans le domaine du financement de campagne doit cesser. Celles et ceux qui le souhaitent peuvent suivre l’évolution des entrées et des sorties et comprendre le fonctionnement d’une campagne de l’intérieur.


Je fais un don !

Ce don permet une déduction fiscale de 66% de son montant (dans la limite de 20% du revenu imposable).

Votre don ira au micro-parti Ecolo Est La Force (EELF). Laure MARDOC est Mandataire Financier, déclarée le 5 août 2021.
Le montant annuel de votre don ne peut pas excéder 7500 € par personne physique tous partis politiques confondus.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont à l’usage exclusif de notre micro parti Ecolo Est La Force (EELF).
Elles nous sont indispensables pour le suivi de votre don, l’envoi de votre reçu fiscal et pour vous tenir informé de l’actualité de la campagne.
Conformément aux dispositions légales, vous disposez sur vos données à caractère personnel d’un droit d’accès, de rectification ou d’opposition.
Il suffit d’en faire la demande par mail à dons@sandrinerousseau.fr

Loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique

(premier alinea article 11-4 ) – « Les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros. »

(troisième alinéa de l’article 11-4) – « Les personnes morales à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués »

(premier alinéa de l’article 11-5) – « Ceux qui ont versé des dons à un ou plusieurs partis politiques en violation de l’article 11-4 sont punis d’une amende de 3 750 euros et d’un an d’emprisonnement »