Accueil Parcours

Parcours

-

Sandrine Rousseau (8)Sandrine Rousseau est née le 8 mars 1972 à Maisons-Alfort (Val de Marne). Elle a grandi entre La Rochelle et Paris et vit désormais à Lille (Nord). Sandrine Rousseau est économiste et secrétaire nationale adjointe d'Europe Ecologie Les Verts.

 -

Carrière universitaire

Sandrine Rousseau obtient son doctorat en 2002 avec une thèse intitulée « Economie et environnement, une analyse régulationniste de la rente environnementale » (université de Lille 1).

Elle mène depuis des recherches  dans les domaines de l’économie de l’environnement et du développement durable, le travail précaire et les travailleurs pauvres. Elle est maître de conférences en sciences économiques à l'université de Lille 1 et enseignante-chercheuse au sein du CLERSE (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques).

Elle est signataire du Manifeste d'économistes atterrés.

 -

Parcours politique

Sandrine Rousseau rejoint la dynamique d'Europe Ecologie en 2009 et est candidate en 5e position sur la liste Nord-Ouest menée par Hélène Flautre.

Sandrine Rousseau (2)    L'année suivante, elle est candidate aux élections régionales françaises de 2010 pour la région Nord-Pas-de-Calais, en 3e position sur la liste du Nord. Suite à la fusion des listes de gauche, elle est élue au soir du second tour sur la liste d'union conduite par Daniel Percheron (PS). Elle est nommée 10e vice-présidente en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Signataire de la motion « Maintenant » conduite par Cécile Duflot et Philippe Meirieu, elle intègre le bureau exécutif d'Europe Ecologie Les Verts à l'issue du Congrès de La Rochelle (juin 2011). Elle est alors en charge du projet et de l'organisation des Journées d'été. Elle coordonne l'écriture du projet « Vivre Mieux » présenté par Europe Ecologie Les Verts pour l'élection présidentielle et les élections législatives de 2012.

En juin 2012, elle est candidate investie par EELV et le Parti socialiste dans la 21e circonscription du Nord (Valenciennes). Elle recueille 16,71% des suffrages, ce qui ne lui permet pas de se maintenir face à Jean-Louis Borloo (UDI) et Fabien Thiémé (Front de gauche) au second tour. Elle appelle à soutenir Fabien Thiémé.Sandrine Rousseau (6)

A la suite du congrès de Caen (novembre 2013) où elle signe la motion « Pour un Cap écologiste ! », elle est réélue au bureau exécutif d’EELV, en charge cette fois du porte-parolat.

Elle mène la liste écologiste à l'élection municipale de Villeneuve d'Ascq en mars 2014 et obtient 9,94% des suffrages au premier tour.

Elle mène la liste de Rassemblement composée d'Europe Ecologie Les Verts, du Parti de Gauche, de Nouvelle Donne et de la Nouvelle Gauche Socialiste aux élections régionales de décembre 2015 dans la nouvelle région Nord Pas de Calais - Picardie et obtient 4,83% des suffrages au premier tour.

A la suite du congrès de Pantin (juin 2016) où elle anime la motion « Ecologie en commun », elle est réélue au bureau exécutif d’EELV au poste de secrétaire nationale adjointe en charge de la relations avec les organisations politiques et la coordination politique interne et externe.

-

Engagement

Sandrine Rousseau a d'abord puisé son engagement dans ses recherches en économie de l'environnement, pour l'urgence d'agir qu'elles révélaient. Persuadée que la finalité essentielle de la politique est encore de changer le monde, elle a trouvé chez les écologistes cette volonté d'agir, cet audace de réfléchir autrement et cette ouverture vers les autres. Elle considère que le parti écologiste est aujourd'hui le plus clairvoyant et le plus lucide sur les enjeux des décennies à venir : « j'ai toujours été étonnée qu'on qualifie les écologistes de naïfs quand on voit à quel point les autres partis politiques sont aveuglés par le productivisme et une croissance dogmatique ».

-

Sandrine Rousseau (7)

-

Publications

-

Ouvrages

-

Articles

  • Corporate Social Responsibility : a new regulation of capitalism? An interpretative framework institutionnalist of CSR, based on the french experience, Nicolas Postel, Sandrine Rousseau, Richard Sobel, in Critical Studieson Corporate Responsibility, Governance and Sustainability, vol2, Finance and sustainability : towards a new paradigm? A post Crisis Agenda, ed. William Sun, Céline Louche, Roland Perez, pp 39-63, 2011. Fichier pdf
  • Quelle transition vers un capitalisme soutenable ? Limites des actions volontaires et rôle des acteurs publics, Bruno Boidin, Sandrine Rousseau, Revue Française de Socio-économie, n°8, p 187-204, 2011/2.
  • Working Hours and Sustainable Development, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Review of Social Economy, Volume 69, Number 3, 1 September 2011 , pp. 333-355(23)
  • The impact of industrialization on paid domestic work : The case of France », François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, European Journal of Industrial Relations, vol. 15, Number 3, p. 297-316, 2009.
  • Comment concilier service relationnel et marges réduites ? Le cas du secteur du ménage à domicile, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Gestion 2000, n° 2, février, p. 193-208, 2009.
  • RSE et éthique d’entreprise : la nécessité des institutions, Nicolas Postel & Sandrine Rousseau, M@n@gement, Special Issue : Corporate Governance and Ethics, vol. 11, n° 2, p. 137-160, 2008.
  • L’égalité hommes–femmes : un outil d’augmentation (générale) du temps de travail ?, Sandrine Rousseau, Éditorial, Revue française de socio-économie, n° 2, 1er semestre, p. 3-6, 2008.
  • Biens communs, biens publics mondiaux et propriété, Introduction au dossier, Bruno Boidin, David Hiez, Sandrine Rousseau,Développement durable et territoire, mis en ligne le 7 mars 2008.
  • Entreprises publiques et développement durable : Réflexion sur un engouement, Sandrine Rousseau, Revue Française de Gestion, 2008/5, n°185, p.47-64, 2008.
  • L’émergence d’entreprises à but lucratif sur le marché du ménage à domicile permet-elle la professionnalisation des salariées ?, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Économies et Sociétés, Série « Socio-économie du travail », AB, 12/2007, p. 1869-1893, 2007.
  • Services domestiques : quelles perspectives pour une stratégie d'industrialisation ?, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Revue d'Économie Industrielle, n°120, 4ème trimestre, p 9-24, 2007.
  • Théorie de la régulation et développement durable, Sandrine Rousseau & Bertrand Zuindeau, Revue de la régulation, n°1, Varia, [En ligne], mis en ligne le 21 mai 2007. URL : http://regulation.revues.org/document1298.html
  • La « Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises » : une reconfiguration potentielle du rapport salarial fordiste ?, Nicolas Postel, Sandrine Rousseau, Richard Sobel, Economie Appliquée, tome LIX, 2006/4, p 77-104, 2006.
  • Méthodologies et pratiques territoriales de l'évaluation en matière de développement durable, Développement durable et territoire, Antoine Goxe, Nathalie Holec et Sandrine Rousseau, Dossier 8 : Méthodologies et pratiques territoriales de l’évaluation en matière de développement durable, mis en ligne le 14 décembre 2006. URL : http://developpementdurable.revues.org/document33
  • L’incitation à la création d’emplois de femmes de ménage est-elle socialement juste ?, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Revue de Philosophie Economique, n°12, 2005/2, pp. 73-95, 2005.
  • Frontières et perceptions de l’emploi de femmes de ménage, Réponse à A. Wolfelsperger, François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau, Revue de Philosophie Economique, n°12, 2005/2, pp.109-115, 2005.
  • Dimensions humaines et sociales du développement durable : une problématique séparée du volet environnemental ?, Sandrine Rousseau, in Développement Durable et Territoires, dossier ‘Dimensions humaine et sociale du développement durable’, 6 novembre 2004.
  • Rente sur l’environnement et localisation, Sandrine Rousseau, Géographie, Economie et Société, Volume 5, n°1, p. 77-91, janvier-mars, 2003.